7/09/2014

La marmotte 2014

3 ans après, je suis de retour sur la marmotte. 6ème participation. J’avais mis 9h01 pour la 1ère participation, temps que j’avais ensuite amelioré 3 fois pour une réference de 7h45 après un Bordeaux Paris épique. J’avais ensuite tenté de battre cette réference en 2011 sans y parvenir à 10 minutes près. Il faut dire que cette année la était dédié au Paris Brest Paris et que j’avais développé mes qualités de rouleur.
Et quel peut-etre l’objectif pour cette année ? Je suis réaliste, mes qualités de rouleur sont restées intactes, et j’ai toujours les 4 kg de plus par rapport à 2010. J’arrive de plus à la marmotte 2014, avec un état de fraicheur limité par un bon Bordeaux Paris et une semaine dans le parc du Mercantour pour le Grand Tour du Mercantour la semaine précédente. La récuperation a été trop courte et cela se matérialise par une douleur au genou et par un rhume ! Je me dis que dans un état de forme optimal, mon temps devrait tourner autour des 7h30.
Mais en ce samedi, ce n’est pas gagné. Je m’élance donc avec des conditions météo incertaines. Je me retiens dans la montée du Glandon et limite la fréquence cardiaque a 170. Je sens la douleur au genou revenir et l’impact des medicaments sur la forme globale. Il va vraiment falloir s’arracher pour faire un bon temps. Je passe le Glandon en 1h47, soit 6 minutes de plus qu’en 2010/2011. Je continue ensuite à un bon rythme, et arrive au ravitaillement après Valloire en 4h05. A ce moment la, si je n’ai pas de défaillance, mon temps sera environ de 7h35… je repars, et comme souvent, le Galibier ne me réussit pas. Baisse de régime, je ne monte plus qu’ à 8.5km/h. Je passe le col en 5h35, je sais qu’à ce moment la, je n’améliorerai plus mon temps, au mieux je l’égaliserai. Je fais de mon mieux néanmoins et j’arrive au pied de l’Alpe en 6h43, soit 1h02 pour monter les 21 tournants, impossible connaissant les sensations et l’état du jour. Je décide donc de monter tranquillement et je termine en 8h. Il faudra donc ré-essayer une prochaine fois pour améliorer les 7h45! Je ne suis pas décu, mais content d'avoir terminé. Je ne me rappelai pas que la Marmotte était si difficile après une pause de 3 ans. Je termine 987eme et mon temps officiel (sans la descente du Glandon) est de 7h34.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire